Aider au développement de l'éducation en Afrique

Nos projets au Mali - Askia (Gao)

Askia (Gao)

Des écoles laïques et mixtes au Mali !
Depuis 2006, l'association “L'école pour tous” soutient les écoles Askia de Gao (Mali). Gao est une ville du nord Mali située à 1100 km de la capitale, aux portes du désert, dans une région marquée par la sécheresse. Le manque de places pour accueillir les enfants dans les écoles publiques a poussé M. Moussa Doudou Touré à créer en 1992 les écoles Askia. D'années en années, des classes ont été ouvertes sur trois sites. Elles accueillent environ 1000 élèves, garçons et filles, qui suivent un enseignement laïc officiel du primaire au collège.
Chaque année depuis sa création, l’association l’école pour tous finance l’achat de matériel et de fournitures scolaires. Les événements politiques qui ont secoué Gao début 2012 ont entraîné le déplacement de nombreuses familles dont un grand nombre à Bamako, la capitale du Mali. Depuis la rentrée 2013 et les malgré les difficultés au quotidien, les habitants ont commencé à revenir et M. Touré, directeur des écoles Askia, a tenu à assurer la rentrée scolaire à Gao : 18 classes de primaire et 3 classes de collège accueillent 804 élèves dont 422 filles (soit 52,48% des écoliers). Il nous relate qu’ “à Gao les besoins vont des matériels de travail, cahiers, livres, ardoises et autres mais le plus lourd demeure les tables bancs … Je viens d’en confectionner en plus de ceux financés par école pour tous (qui a financé pour 800 euros) mais les enfants sont assis sur des nattes dans les classes des petits. Les parents sont de retour mais sans ressource pour faire face aux exigences du moment car les activités n’ont pas encore repris et dans ce chaos je ne peux me permettre de chasser les enfants pour non paiement des cotisations.” Novembre 2013

Suite à la guerre qui a dévasté la ville en 2013, tout est à reconstruire...

Outre le matériel détruit ou pillé pendant la guerre, il faut équiper les écoles pour faire face au nombre croissant d'élèves. En effet, pour la rentrée 2014-2015, 894 élèves sont inscrits dans 22 classes dont une classe de collège qui vient d’être ouverte pour faire face à l’arrivée de nouveaux écoliers. Malgré les difficultés, Mr Moussa Doudou Touré et l’équipe professorale continuent de se mobiliser pour permettre aux enfants d’étudier. Fin juin 2014, les écoles Askia ont eu 84% de réussite au DEF (Diplôme de fin de collège). Comme le dit M. Touré, “l’école est un rempart contre les extrémismes, contre l’obscurantisme. Nous nous battons pour la scolarisation maximum de nos enfants afin de combattre l'analphabétisme, source d'insécurité”. Or Gao vit dans ce risque de bascule permanent, comme une grande partie du Mali. En aidant les écoles Askia, nous soutenons des familles qui ont tout perdu pendant la guerre et qui croient en l'école pour améliorer l'avenir de leurs enfants.

Notre projet pour les écoles Askia :
Aider les 3 écoles Askia de Gao à se reconstruire. En effet, pendant le conflit, beaucoup de matériel a été détruit ou pillé. Il faut maintenant rénover les salles de classe, les équiper en tables-bancs et racheter des manuels scolaires.

Nos actions :
• A chaque rentrée, achat de fournitures scolaires (cahiers, ardoises, …) sur place
• Achat de tables- bancs à plusieurs reprises
• Décembre 2014 : au vu des besoins d’équipement en tables-bancs et en matériel didactique, nous avons lancé une campagne de recherche de fonds sur Ulule pour :
1. L’achat de 100 tables-bancs à 50 € l’unité = 5000 € afin que les enfants ne suivent plus les cours assis sur des paillasses
2. L’achat de matériels didactiques surtout des livres scolaires et quelques fournitures scolaires : 750 €
Avec cette somme, chaque enseignant de la 4ème à la 9ème année aura un manuel pour les matières importantes : grammaire, mathématique, physique, chimie, histoire et géographie afin de préparer ses cours selon le programme officiel. Les élèves quant à eux ne disposent pas de manuel.

Grâce à cette opération nous avons collecté directement et indirectement 4456 euros qui nous permettrons de réaliser très vite ce projet. Merci à tous ceux qui y ont participé et un merci très chaleureux à Nico One qui a mis un de ces tableaux en vente chaque jour pendant une semaine en nous faisant versé les fonds sur Ulule pour le projet de Gao.

 

Haut de page