Aider au développement de l'éducation en Afrique

Nos projets au Mali - Segou Tou

Sogoutoun

Sogoutoun est un village composé de 7 hameaux dans la plaine au bas de la falaise de Bandiagara (pays dogon), sans électricité, relié aux villages environnants par des chemins de terre. L’eau provient de deux puits ; la nappe phréatique est très profonde (60 mètres) rendant l’accès à l’eau difficile. Les ressources sont très faibles : culture de céréales pour la consommation et un peu d’élevage.

Le village a été à l’initiative de la création d’une école « primaire » (de la 1ère à la 6ème année) car les enfants devaient parcourir 5 à 10 km à pieds pour aller à l’école la plus proche. Beaucoup n’étaient donc pas scolarisés.

Entre 2007 et 2009 « l’école pour tous » et 2 autres associations « Expression Partage » et « Enfants du Monde » ont collaboré pour construire trois classes, des latrines et un bureau (budget investi par l’école pour tous 9000 €).

124 élèves (dont environ 50% de filles) sont scolarisés, encadrés par trois enseignants (dont 1 directeur Mr Seydou GUINDO) payés par l’administration malienne. Chaque année les niveaux alternent : 1ère, 3ème, 5ème année puis 2ème, 4ème, 6ème année à la rentrée suivante.

En 2012 « l’école pour tous » a financé la construction d’un local pour la cantine afin que les élèves qui habitent loin de l’école (l’un des hameaux est à 6 km) soient présents l’après-midi, le ventre plein ! (budget : 4000 €). L’association a équipé la cantine de 2 foyers à bois économes (type Bolivia Inti) et d’une fontaine pour le lavage des mains !

En 2013 les résultats sont encourageants : 78% de réussite pour les élèves de 2ème année, 80% pour ceux de 4ème année et 35 élèves de 6ème année ont réussi leurs examens de passage pour entrer au collège. Aux toutes dernières nouvelles, Mr Seydou Guindo, directeur de l’école, nous informe que 25 des 35 collégiens passent en 8è année (équivalent de la 5è en France) mais beaucoup ont eu des problèmes d’hébergement car les parents n’ont pas pu payer les sacs de mil et les frais de condiments au logeur de leur enfant

Nos actions :

Toutes nos actions se font en concertation avec le chef du village, le Maire de la commune (Sogoutoun fait partie de la commune de Bankass), le directeur de l’école et grâce à notre correspondant local. Nous recevons devis, factures, bilans, photos par internet.

• A chaque rentrée, achat de fournitures scolaires (cahiers, crayons, stylos, ardoises, craies, manuels, …) à Sévaré, grande ville située à 120 km. (budget : 300 à 500 € par an) pour que les professeurs puissent préparer les cours. Malheureusement, les manuels ne sont pas assez nombreux pour que chaque enfant en ait un (prix moyen d’un manuel 7€)
• Achat de bureaux + chaises + armoires (budget : 360 €)
• Plantation d’arbres pour ombrager la cour et en récolter les fruits
• Création d’un fonds de bibliothèque pour l’école
• Correspondance entre les classes de 4eme ou 5eme A de Sogoutoun et des classes en France (Paris, Le Perreux sur Marne, …) Cela permet de parler de l’Afrique de l’ouest, du Mali, du pays dogon aux enfants en France et crée un intérêt supplémentaire pour la lecture et l’écriture pour les enfants de Sogoutoun
• Aide à l’entrée au collège : En octobre 2013, les premiers élèves de l’école sont entrés au Collège. Les frais sont importants pour les familles : pension dans une autre famille car les deux collèges sont éloignés + fournitures + uniformes. Ces deux dernières dépenses représentent 48 € par enfant par an. L’école pour tous a pu rassembler 480 € pour financer ces frais pour 10 élèves. L’association a fait le choix de soutenir les 5 meilleures filles et les 5 meilleurs garçons. Nous renouvelons notre aide chaque année

à suivre...

• Consulter l'album photo de correspondance scolaire juin 2010

• Consulter l'album photo de correspondance scolaire déb 2010

 

Haut de page